Carte postale de vacance

Voyez donc ce magnifique spot publicitaire pour LVMH (La Samaritaine), cofinancé par plusieurs organismes publics (Atout France, la Ville de Paris, les régions Normandie et Centre Val de Loire), en forme de film d’animation, réalisé exclusivement pour le public japonais, par un studio d’animation japonais, le Studio Daisy en l’occurrence.
Cette compilation de clichés, mixés à la sauce shôjo manga (bandes dessinées pour jeunes femmes), intègre à ses nombreux et superbes arrière-plans peints – numériquement – des environnements régionaux que l’on n’avait jamais vu jusqu’ici transposés en dessins animés. Ah, le Pays d’Auge, ses maisons à pans de bois, ses pommiers, ses dégustations de calva dans des dés à coudre. Tout ça respire le vécu.

Et oui, la création animée sert aussi à valoriser les héritages culturels nationaux et régionaux, elle est un outil puissant d’attractivité et de soft power. Les Japonais le savent parfaitement.
Maintenant que c’est acquis…