Le marché de l’animation française en 2020

Comme à leur habitude, le CNC et AnimFrance (Union des producteurs français d’animation) profitent des Rencontres Animation Formation / Rencontres Animation Développement Innovation (RAF/RADI) d’Angoulême – ce jeudi 25 novembre 2021 – pour publier leur synthèse annuelle du marché français de l’animation et de son positionnement à l’international.
Ce document bourré de graphiques multicolores mérite toujours le détour, quel que soit son degré d’intérêt pour ce secteur florissant de l’industrie culturelle. Au détour d’une page, il réserve parfois d’étonnantes surprises.
Étudiant.es, professionnel.les et aspirant.es à le devenir, parents inquiets pour l’avenir de leur progéniture intéressée par les métiers de l’animation, vous ne regretterez pas cette lecture !

> Télécharger la synthèse du CNC / AnimFrane

> le rapport complet du CNC (141 pages) dévoilé en juin 2021 à Annecy

On n’a jamais autant produit de longs métrages d’animation en France !
Qui doute encore de la gourmandise des plateformes de diffusion pour l’animation ?

 

La Planète Sauvage (1973 !) qui l’eut cru ?

 

 

 

Carrefour du cinéma d’animation – le retour

Annulé en 2020, le rendez-vous annuel des adeptes – néophytes et avisés – de la création animée internationale revient en force du 8 au 12 décembre 2021 dans l’enceinte attachante et conviviale du Forum des Images (Les Halles, Paris) avec, comme à son habitude, un programme dense et varié où s’entrecroisent invités prestigieux, master classes, projections thématiques et autres rencontres informelles et néanmoins fructueuses entre professionnels et aspirants à le devenir.

Maintes fois menacé de disparition, le Carrefour du Cinéma d’Animation résiste donc contre vents et marées (coucou et bravo, Sylvie et Isabelle !!!) et continue d’imposer une programmation aussi pointue qu’accessible, FORTEMENT recommandée aux étudiants et professionnels débutants.
Cette 18e édition sera en grande partie dédiée à l’animation de volumes (stop motion) ce qui ne surprendra personne !

> le programme complet du Carrefour du cinéma d’animation 2021

 

 

 

 

Métallo sur Arte

Le dernier court métrage réalisé par Antoine Blandin (alias CAB) est visible sur Arte TV depuis le 23 octobre pendant un an.
Désenchanté, crépusculaire, funeste comme une catastrophe industrielle, ce récit de la fin d’un monde est néanmoins un objet si singulièrement étrange dans le paysage stéréotypé à souhait de la production animée nationale qu’il nous offre une salutaire bouffée d’oxygène. Bon nombre de ses plans sont tout simplement sublimes.

Bravo, Antoine !  Belle démonstration de pugnacité !

 

 

RADI/RAF 2021

Après une édition 2020 en ligne et néanmoins très réussie, qui aura frustré cependant les amateur.es de bon Cognac, les Rencontres Animation Développement Innovation (RADI) et Rencontres Animation Formation (RAF), rendez-vous annuel des professionnel.les de la profession et au-delà – amateur.es de bon Cognac ou pas – se tiendra de nouveau en présentiel les 24, 25 et 26 novembre 2021 à Angoulême, espace Franquin / Pôle Magélis.
Quelques acteur.es de la filière normande “cinéma/audiovisuel/numérique” – amateur.es de bon Cognac (preuves photographiques à l’appui) – feront le déplacement, cela va de soi.

> Inscriptions et programme

 

 

Projection exceptionnelle de “Satoshi Kon, l’illusionniste”

Le Café des Images (Hérouville/Caen) renoue avec les soirées thématiques régulièrement dédiées à l’animation qui ont fait depuis plus de 20 ans de cette salle normande “the place to be” pour découvrir et/ou suivre l’évolution de la création animée internationale, exigeante, pluri-disciplinaire et hyper-créative.
Le mardi 23 novembre, à partir de 20h, se tiendra à l’amphi Daure de l’Université de Caen, une projection-rencontre exceptionnelle du superbe documentaire dédié au cinéaste japonais Satoshi Kon, en présence de de Pascal-Alex Vincent, réalisateur du film.

 

> Informations et réservations pour cette soirée

 

 

 

Une bien belle journée !

C’est un petit pas pour l’humanité mais un pas de géant pour le Normandie !

Les livres d’Histoire retiendront que c’est un 14 octobre 2021 ensoleillé qu’a été inauguré officiellement le bâtiment flambant neuf de Lanimea, première école d’animation née et solidement implantée en Normandie (Caudebec-lès-Elbeuf, 76), par ailleurs unique école de cinéma de cette même région.
Ouverte depuis 2019, Laniméa accueille depuis la rentrée 2021, une soixantaine d’élèves répartis sur quatre niveaux (année de prépa, 1ère, 2e et 3e année).

Étaient présents pour cette inauguration, des officiels : Laurent BONNATERRE (Maire de Caudebec-lès-Elbeuf, Conseiller Régional), Gilles GAL (Directeur Général de l’Établissement Public Foncier de Normandie, représentant Sébastien LECORNU, Président de l’Établissement Public Foncier de Normandie), Nicolas MAYER-ROSSIGNOL (Président de la Métropole Rouen Normandie), Bertrand BELLANGER (Président du Département de la Seine-Maritime), Marie-Hélène ROUX (Conseillère Régionale déléguée à la jeunesse, représentant Hervé MORIN, Président de la Région Normandie), Pierre-André DURAND (Préfet de la Région Normandie, Préfet de la Seine-Maritime).
Mais aussi une importante délégation de professionnels régionaux, béats devant le fait accompli, et quelques soutiens angoumoisins (Lanimea est en effet jumelée à l’École des Métiers du Cinéma d’Animation d’Angoulême – Pôle Magélis) fort appréciables.

Qu’on ne s’y trompe pas, cet événement marque un jalon déterminant pour le développement d’un écosystème régional d’excellence dédié à la création animée dans toute sa diversité ! Un écosystème participant activement de la filière régionale globale “cinéma/audiovisuel/numérique” et bien décidé à nourrir les imaginaires collectifs, leviers encore trop peu exploités de l’attractivité territoriale.
Autrement dit, le meilleur est à venir !

 

 

 

 

 

Le cinéma d’animation grandeur Nature de Frédéric Back

L’association MaCaO 7e Art (réseau normand de salles de cinéma indépendantes) organise une nouvelle opération “Clap ou pas Clap” autour des chefs d’œuvre de Frédéric Back, Crac !  (1982) et L’homme qui plantait des arbres (1987). Où il sera donc questions de dessins animés capables de “réparer le monde”, de Nature à préserver, à ré-enchanter et à contempler, et d’un cinéaste français, exilé au Québec puis devenu en deux films – Oscarisés et universellement plébiscités – une référence mondiale toujours inégalée.

Chaque séance de la tournée “Clap ou pas Clap”, étalée entre septembre et décembre 2021, sera suivie d’une rencontre pour appréhender, de manière ludique, la philosophie humaniste de Frédéric Back et les espoirs que son œuvre continue d’essaimer avec forte bienveillance.
Un quizz en public permettra de gagner un coffret DVD des films de Frédéric Back.
En écho, les publics pourront découvrir les premières images de la série animée “Tobie Lolness”, produite par Tant Mieux Production et adaptée des romans de Timothée de Fombelle.
Cette série, encore en cours de fabrication, sera à terme accompagnée d’une démarche innovante en matière de sensibilisation à la préservation des écosystèmes naturels : “La forêt de Tobie – L’arbre comme alternative au merchandising”. Frédéric Back aurait adoré !

Cerise sur le gâteau : distribution générale de “bombes à fleurs” en fin de séance !

Les 14 dates de la tournée :

CONDÉ-SUR-VIRE | Cinéma Municipal : Me 20 Octobre à 14h00
AUNAY-SUR-ODON | Cinéma Paradiso : Ma 26 Octobre à 14h30
HÉROUVILLE SAINT-CLAIR | Cinéma Le Café des Images : Me 27 Octobre à 14h15
VIRE NORMANDIE | Cinéma Le Basselin : Je 28 Octobre à 14h15
VILLEDIEU LES POÊLES | Villedieu cinéma : vendredi 29 octobre à 14h
FALAISE | Cinéma L’Entracte : Ma 2 Novembre à 14h30
LE HOM (Thury-Harcourt) | Cinéma Le Normandy : Je 4 Novembre à 14h30
COUTANCES | Cinéma Le Long Court : Ve 5 Novembre à 14h00
SAINT-PIERRE-EN-AUGE | Cinéma Le Rexy : Me 10 Novembre à 14h30
LA FERTÉ-MACÉ | Cinéma Gérard Philippe : Me 24 novembre à 14h00
MORTAGNE-AU-PERCHE | Cinéma Étoile : Ma 14 Décembre à 14h00 (séance scolaire)
OUISTREHAM | Cinéma Le Cabieu : Ma 21 Décembre à 14h30
DOUVRES-LA-DÉLIVRANDE | Cinéma Le Foyer : Me 22 Décembre à 14h30
CONDÉ-EN-NORMANDIE | Cinéma Le Royal : Me 26 Janvier à 14h30

 

 

La crème de la crème #2 (2021-2022)

 

Suite à première édition chaotique (on se demande bien pourquoi) de cette initiative inédite de promotion du film d’animation en Normandie, voici la deuxième sélection itinérante “La crème de la crème du cinéma d’animation“, organisée par MaCaO 7e Art, en partenariat avec Normandie Animation.

On rappellera, premièrement, que cette initiative est inscrite dans la durée, reconductible chaque année, astreinte à plusieurs règles volontairement très contraignantes :
1° définir une sélection artistiquement exigeante, éclectique sur le fond et sur la forme, constituée de films d’origine internationale, récents, originaux et accessibles à tous les publics,
2° constituer un programme court (moins d’une heure) permettant aux salles de cinéma de le prolonger, par des rencontres et des ateliers,
3° réunir un panel de films professionnels et de films de fin d’études dont une partie a été réalisée ou produite par des membres de Normandie Animation.

La sélection des films fût donc longue et laborieuse mais le résultat nous ravi pleinement.
Les six courts métrages retenus sont :
• Pompier de Yulia Aronova (France)
Traces de Hugo Frassetto et Sophie Tavert Macian  (France)
Tête de linotte de Gaspar Chabaud (Belgique)
Le village abandonné de Mariam Kapanadze (Georgie)
Les quatre sans cou d’Alix Fizet (France)
Les liens de Dina Velikovskaya (Allemagne, Russie)

Ce programme circulera dans les salles du réseau MaCao entre octobre 2021 et juin 2022.
Il a été présenté aux exploitants-adhérents du réseau MaCao, le vendredi 10 septembre en matinée à Lion/Mer (14).

La première séance de cette tournée aura lieu le vendredi 29 octobre à Villedieu-les-Poêles (50), en présence d’Alix Fizet.

 

 

Cinéfilou 2021

Du 27 septembre au 15 octobre 2021, le festival “Cinéfilou dans l’Orne” propose une programmation d’une dizaine de films pour enfants aux enseignants d’écoles maternelles et primaires du département dans une dizaine de salles de cinéma du réseau MaCaO 7e Art.
Dans la sélection de cette année, on trouve notamment le superbe programme de courts métrages distribué par Les Films du Préau “Balades dans les étoiles”. Parmi les 6 films d’animation du programme, deux pépites signées par l’hyper-talentueuse Anastasia Melikhova, Éternité et Premier tonnerre.

Balades sous les étoiles, sera prolongé par un atelier de “cinéma phonotropique” animé par Nicolas Diologent :
• Jeudi 30 septembre (matin) à Mortagnes-au-Perche
• Jeudi 30 septembre (après-midi) au Val-au-Perche
• Lundi 4 octobre (matin) à La Ferté-Macé
• Lundi 4 octobre (après-midi) à Flers
• Mardi 5 octobre (matin) à L’Aigle
• Mardi 5 octobre (après-midi) à Gacé
• Jeudi 7 octobre (matin) à Argentan
• Jeudi 7 octobre (après-midi) à Domfront en Poiraie
• Vendredi 8 octobre (matin) à Alençon
• Vendredi 8 octobre (après-midi) à Sées

 

Lancement de “Films en Normandie”

Initiée une première fois en septembre 2018, l’union des groupes représentatifs de la filière régionale “cinéma/audiovisuel/numérique” aura mis presque deux ans et demi avant de se cristalliser véritablement, en mars dernier, autour d’un enjeu de taille : “le développement d’un écosystème d’excellence, ancré au cœur des territoires normands, créateur de culture, d’emplois, d’attractivité, et de contenus au rayonnement national et international.

Le jeudi 9 septembre 2021 à Trouville, les objectifs et actions de Films en Normandie seront présentés aux professionnel.les de la filière lors d’une première réunion publique. Celle-ci se tiendra salle de la Rotonde (face à la mer, à côté du “Village Off-Courts”) de 17h30 à 18h30.

Films en Normandie regroupe, pour l’instant, l’ARNO (association des auteurs/réalisateurs normands), Normandie Films (association des producteurs normands) et Normandie Animation.
A terme, cette dynamique nouvelle entend constituer la représentation de l’ensemble des professionnels de la création de contenus audio-visuels et interactifs présents le territoire normand et favoriser les interconnexions avec les autres secteurs de l’industrie culturelle régionale.