Pendant ce temps-là, en Haute-Savoie…

Ce jeudi 16 juin, à Annecy, à l’occasion du Marché International du Film d’Animation (qui se déroule pendant le Festival International du Film d’Animation), on a signé fièrement des gros chèques fléchés vers l’industrie de la création animée !

Selon nos envoyé.es spéciaux, Martial Saddier, président du département de Haute-Savoie Savoie, a annoncé le doublement du fonds d’aide départemental dédié à l’animation, lequel se verra augmenté dès la fin du mois de juillet de 300k€, passant ainsi, avec un complément du CNC, à 700k€ par an, pour contribuer au soutien d’une quarantaine de projets (téléfilms, courts et longs métrages).

Rappelons que l’attribution de ces aides publiques est conditionnée à des dépenses devant être réalisées par les productions sur le territoire, que ces aides sont cumulables avec les autres soutiens obtenus sur ce même territoire (cf. carte de France des fonds d’aide) et que ces interventions publiques constituent un investissement particulièrement rentable pour la collectivité, en retombées économiques directes, en emplois durables et non-délocalisables.
Les retours sur investissement envisagés par le département de Haute-Savoie sont estimés à 14€ pour 1€ investi.
Autrement dit, pour 300k€ investis, 42M€ récupérés. De quoi produire un véritable “ruissellement” 😉 !

Cette pluie d’argent public, lorsqu’elle relève d’une stratégie cohérente et concertée, booste vertueusement toute l’économie d’un territoire.
Et voilà qu’une “Cité de l’animation” est aussi annoncé parallèlement à cette nouvelle impulsion financière. Il s’agit d’une réhabilitation des anciens Haras d’Annecy, soutenue par ce même département de Haute-Savoie à hauteur de 2,5M, qui porte tous les signes d’un futur “pôle animée” (le 2e de la région après Bourg-lès-Valence).