La crème de la crème du cinéma d’animation

Youpi ! Ce projet, envisagé voilà deux ans déjà, se concrétise enfin !
Partenariat étroit entre MaCaO 7e art (réseau régional de salles indépendantes) et Normandie Animation, “La crème de la crème du cinéma d’animation” est un programme “clés-en main” de courts métrages d’animation internationaux appelé à circuler dans les cinq départements normands, entre octobre 2019 et mai 2020.

Ce programme, nous l’avons voulu :
court : pour permettre aux organisateurs d’événements de l’intégrer plus facilement dans leur programmation, voire de le compléter par des actions diverses à leur convenance,
exigeant : les films ont été choisis avant tout pour leur qualités artistiques (esthétiques et narratives) et pour leur capacité à séduire simultanément les publics de tous âges,
valorisant : aussi bien les productions professionnelles que les films d’étudiants ainsi que les créations de membres de Normandie Animation,
accessible : aux enfants et à leur parents, sans tomber dans la facilité du “film familiale”,
renouvelable annuellement : inscrit dans la durée,
systématiquement accompagné : par l’un ou l’autre de ses programmateurs, en l’occurrence cette année Nicolas Diologent et Jean-Christophe Perrier.

Pour connaître les cinq courts métrages sélectionnés cette année et les modalités pour projeter ce programme, rendez-vous sur cette page.

La séance inaugurale de “La crème de la crème du cinéma d’animation 2019-2020” aura lieu le vendredi 25 octobre à 18h, au cinéma Le Rex de Villedieu-les-Poêles (50).
Cette projection s’inscrit dans le cadre du festival annuel dédié au film d’animation organisé par cette salle.
A 20h30, ce même soir, sera projetée une avant-première du long métrage de Jérémy Clapin, J’ai perdu mon corps.

 

 

 

Événement Laniméa

Quelques jours seulement après l’accueil de sa toute première promo, Laniméa organise une journée spéciale autour du long métrage de Lorenzo Mattotti, La fameuse invasion des ours en Sicile.
Dans le cadre de la 10e édition de son Salon du Livre Jeunesse et de la Bande Dessinée, la médiathèque Boris Vian de Caudebec-Lès-Elbeuf (76) accueillera, le samedi 12 octobre, plusieurs rencontres, prolongées en début de soirée au cinéma Grand Mercure d’Elbeuf par la projection du film.

Programme :
• Atelier d’initiation et de pratique – 14h15/16h30
Médiathèque Caudebec-lès-Elbeuf – Sur inscription/payant

Character design avec Hélène Moinerie et Mathilde Danton
• Table ronde “Du livre au film”16h30
Médiathèque Caudebec-lès-Elbeuf – entrée libre

Avec Mathilde Danton, animatrice “effets spéciaux” sur le film
Le long métrage est l’adaptation du court roman éponyme de Dino Buzzati.

• Vente d’Art book17h30/18h30
Médiathèque Caudebec-lès-Elbeuf – entrée libre

• Projection de La fameuse invasion des ours en Sicile –  19h
Cinéma Mercure Elbeuf  –
Tout public, tarifs habituels du cinéma
Suivi d’une rencontre avec Mathilde Danton –  20h30

 

 

 

 

Rencontre avec Eric Serre

A l’occasion de la sortie du long métrage Bonjour le monde !, adapté de la série TV éponyme, ses deux coréalisateurs, Anne-Lise Koehler et Eric Serre sont en promo un peu partout en France.
Ce dernier sera au Café des Images (Hérouville St-Clair / 14), le samedi 5 octobre pour présenter aux publics (à partir de 5 ans) les secrets de fabrication du film.

Eric Serre est l’une des personnalités méconnues du cinéma d’animation français en dépit de son rôle fondamental dans plusieurs des productions majeures des deux dernières décennies.
Assistant-réalisateur aux côtés de Michel Ocelot, depuis l’aventure Kirikou et la sorcière jusqu’au récent Dilili à Paris, Eric Serre est notamment responsable des formidables esthétiques composites qui font de ces films de véritables écrins visuels.
Bonjour le monde ! est un nouvel exemple d’hybridation maîtrisée au service d’un regard contemplatif et bienveillant sur les écosystèmes naturels en voie de disparition.
Vous ne regretterez pas la rencontre avec cette personne attachante et passionnée.

Quelques éléments de making of ici.
D’autres .

 

 

Off-Courts a 20 ans

 

Les “Rencontres France-Québec autour du court métrage” fêteront, du 6 au 14 septembre prochains, leurs deux décennies d’existence à Trouville-sur-Mer (Calvados).
Normandie Animation y accentuera un peu plus sa présence, dans la programmation et en marge de ce rendez-vous annuel devenu incontournable pour tous les professionnel/les normands du cinéma et de l’audiovisuel.
Une part belle sera d’ailleurs dédiée à la création animée dans cette 20e édition, dans la compétition (où une dizaine de films d’animation concourent parmi les films en vues continues), à travers une “carte blanche” donnée aux productions Sacrebleu (vingtenaires elles-aussi), par des ateliers d’initiation présentés par le studio Imaka Films, installés de l’autre côté de la Touques.

En marge du festival, plusieurs rencontres interprofessionnelles – formelles et informelles – auront lieu à Trouville.
Notamment :
• le 3e comité technique de Normandie Images (agence régionale du cinéma et de l’audiovisuel), auquel participe depuis mai 2019 Normandie Animation (11/09),
• l’assemblée générale de Normandie Animation (11/09),
• le traditionnel “pot normand” où le réseautage tourne à plein régime entre deux calva-Schweppes (12/09).

 

 

 

Été studieux pour Normandie Animation

L’été est une période toujours aussi dense pour Normandie Animation.
Pas de festival, pas de colloque, pas d’atelier – sauvage ou domestiqué – mais un labeur discret pour préparer la rentrée décisive de septembre, la Fête du cinéma d’animation qui suivra et le grand virage que s’apprête (enfin) à opérer la région normande pour l’émergence d’un véritable écosystème de l’image animée et des effets numériques audio-visuels.

Dans l’immédiat, voici ce que nous pouvons dévoiler :
• Nous participons activement depuis mai aux comités techniques de Normandie Images (agence régionale du cinéma et de l’audiovisuel) afin d’encourager une vraie politique régionale d’investissement en faveur de la création animée. On pars de loin, le retard pris sur les autres régions métropolitaines est abyssal mais les lignes bougent.

• Normandie Animation sera présente pendant la 20e édition du Festival Off-Courts de Trouville (6-14 septembre)
– ateliers de sensibilisation aux techniques d’animation avec Imaka Films
– participation au 3e comité technique (écriture, accompagnement des pros, émergence des nouveaux talents) de Normandie Images (11/09)
– C.A de Normandie Images (11/09)
– assemblée générale de l’association (11/09) exclusivement réservée aux adhérents de l’association
– diverses rencontres informelles que la décence (et ce qui reste de la loi Evin) nous interdit de décrire précisément.

• Le 30 septembre, Laniméa, toute première école d’animation implantée en Normandie, accueillera ses 16 premiers élèves à Caudebec-lès-Elbeuf (76).
C’est peut-être un détail pour vous, mais pour nous ça veut dire beaucoup !

• A l’occasion de la “Fête du cinéma d’animation”,  premières circulations d’un programme de courts métrages “Best of Annecy & Cie”. Programme itinérant (sur les 5 départements de la région) estampillé “Normandie Animation”, en collaboration étroite avec MaCaO 7e art (réseau de salles indépendantes en Normandie).
La diffusion de ce programme se prolongera jusqu’en mai 2020.
Normandie Animation anime vraiment le territoire et concrétise vraiment le maillage territorial. Qu’on se le dise !

• Après Rennes (avril) et Annecy (juin), représentation plus affirmée dans les rencontres professionnelles, notamment à Angoulême, Lille, Paris au quatrième trimestre 2019.

• Parmi les nombreux projets sur le feu, la mise en place d’une résidence d’écriture “animation et œuvres hybridées” avance positivement.

Pour le reste, on se contentera de cette pirouette métaphorique : “la terre du potager est bel et bien fertilisée (sans intrants chimiques !), les premières pouces émergent, bientôt les premières récoltes résistantes aux aléas climatiques.”
Encore un peu de patience…

 

Illustration de l’article © DR Kaijū no kodomo

 

 

Rencontre avec Félix Dufour-Laperrière

Le Café des Images (Hérouville – 14) programme le samedi 22 juin à 18h une avant-première du premier long métrage de Félix Dufour-Laperrière.
Œuvre hors norme dans sa narration comme dans sa beauté plastique et sonore, Ville Neuve porte l’art des dessins animés à un paroxysme poétique inédit.

Jean-Christophe Perrier, président de Normandie Animation, animera cette rencontre exceptionnelle.

pour réserver ou acheter vos places (attention, nombre de places limité !)

 

 

 

 

 

@Annecy 2019

 

Première preuve de vie de l’équipage normand à bord de la station orbitale haut-savoyarde.
A Ground Control, Major Tom s’est servi une coupe de champagne !

[à suivre]

 

 

 

Actualité de la société Imaka Films

 

Le vendredi 7 juin 2019, au cinéma le Sirius au Havre, Imaka Films participait à la journée de présentation publique des projets soutenus en 2018 par le “fonds d’aide création/production Région Normandie/CNC”. Une belle occasion de rencontrer les auteurs, réalisateurs et producteurs autour de leurs projets en cours de développement.
Ce rendez-vous était organisé et piloté par l’agence régionale du cinéma et de l’audiovisuel, Normandie Images.

Voici les trois projet en production présentés par le studio :

Lion bleu de Zoia Trofimova (court métrage d’animation – 15’)
Un paysan solitaire accueille chez lui un chaton en détresse qui devient un jour le grand Lion Bleu. Mais les villageois ont peur et le chassent. Alors, le paysan installe sa maison sur une charrette, récupère le lion et sa vache et s’en va. Seul reste sur place son bouleau qui n’a pas pu être déraciné. Le paysan et ses bêtes voyagent à travers le monde pour trouver un endroit où poser leur maison. De temps à temps, le paysan pense à son village natal. Son bouleau lui manque tellement !
Pompier de Yulia Aronova (court métrage d’animation – 8’)
Perché sur sa tour de guet, un pompier scrute la ville, prêt à braver tous les dangers. Cependant, les rues sont calmes et paisibles. Alors, il s’acharne à chercher le feu en tout lieu.
Désespéré, le pompier renonce à exercer son métier. Mais un jour, il rencontre une femme qui brûle d’amour pour lui.

Encore heureux qu’il ait fait beau de Youri Tcherenkov (long métrage d’animation, d’après de roman-jeunesse de Florence Thinard)
En coproduction avec Les Films de l’Arlequin.
Trois adultes et sept enfants se trouvent dans la bibliothèque Jacques Prévert qui vogue sur l’océan !
La vie à bord s’organise et chacun fait preuve de courage et d’imagination.

Imaka Films présentera par ailleurs tous ses projets au Marché International du Film d’Animation (MIFA) d’Annecy du 11 au 14 juin 2019.

 

 

 

Le marché de l’animation en 2018

Comme chaque année, le CNC publie son bilan du marché français de l’animation, à l’occasion des Festival et Marché Internationaux du Film d’Animation d’Annecy.
Comme chaque année, que l’on s’intéresse, de près ou de loin, au poids socio-économique que représente la création audiovisuelle animée en France, il est fortement recommandé d’y jeter un œil averti pour comprendre les tenants et aboutissants d’une industrie culturelle florissante et toujours plus prometteuse.
Quel que soit votre enthousiasme à produire ce relatif effort, vous pouvez consulter au choix les grandes lignes du bilan illustrées de graphiques et de jolies couleurs ou vous taper tout ou partie des 130 pages du bilan complet.

Les “grandes lignes” du marché de l’animation en 2019 :
• Une production dynamique (volumes de production, principaux producteurs, financements, …)
Impact positif des crédits d’impôt (relocalisation des activités, des dépenses, des emplois)
• Un secteur riche d’emplois (forte et durable augmentation, secteur majoritairement “jeune et masculin”, féminisation du personnel permanent)
• Les films d’animation en salles (entrées, parts de marché, publics)
• Un secteur qui rayonne à l’international (exportations et succès d’audience)
Large place de l’animation française à la télévision (état et évolution de l’offre, audiences)
• Une présence renforcée dans la vidéo “délinéaire” (“télévision de rattrapage”, VOD, …)

Synthèse du bilan globale :
7 longs métrages français d’animation produits en 2018
Plus haut niveau de la décennie pour les films d’animation français recommandés “art & essai”
Fréquentation en hausse pour les films d’animation français
• Production d’animation audiovisuelle (tv) en léger recul
• Une relocalisation record des dépenses en France
Croissance persistante de l’offre télévisuelle majoritairement française
Programmes “jeunesse” : genre sur-consommé en tv de rattrapage
• Près de 35 000 épisodes de programmes jeunesse disponibles en VOD
Exportation audiovisuelle dopée par les ventes
Près de 1 000 emplois supplémentaires par rapport à 2017

 

 

Actualité de la société Dark Prince

Flow d’Adriaan Lokman*, le tout dernier court-métrage d’animation produit par Dark Prince (Wendy Griffiths et Stéphane Piera), fera l’objet d’une “Séance Événement” lors du prochain Festival International du Film d’Animation d’Annecy, le jeudi 13 juin à 16h, dans le grand théâtre Bonlieu. La grande Première de ce film sensoriel, à mi-chemin entre le narratif et l’expérimental, est une aubaine dans une si belle salle ! Dark Prince produit actuellement une version stéréoscopique de Flow.
Pour celles et ceux qui ne pourront pas en être, il sera également diffusé sur ARTE dans le programme “Court Circuit – Spécial Annecy”, le samedi 15 juin, vers minuit

*Réalisateur hollandais connu pour son Barcode en 2001 – récompensé par un Cristal d’Annecy rien de moins – ou encore Chase en 2012

Deux extraits de Flow d’Adrian Lockman

 

Par ailleurs, le projet de court-métrage hybride (animation et prise de vues réelles) Voyage au bout de moi-même de la réalisatrice Claire Fouquet a remporté, lundi 6 mai dernier, l’adhésion “à l’unanimité” du jury du Fonds de Soutien de la Ville de Paris. Celui-ci lui a décerné sa subvention de 20K€. S’il reste encore une part de financement à trouver pour boucler le budget de ce beau projet, le nouveau soutien, qui vient se rajouter aux aides de la région Aquitaine et du département de la Charente, a donné la niaque à l’équipe de Dark Prince !